COMMUNIQUÉ DU 22 FÉVRIER 2019




Aujourd’hui, nous sommes des centaines de milliers d’algériennes et d’algériens à nous être mobilisés pour exprimer haut et fort notre rejet d’un régime à bout de souffle et notre refus du statu quo.


Le Mouvement IBTYKAR apporte tout son soutien aux marches de protestation pacifique qui se sont déroulées sur notre territoire, où des citoyennes et des citoyens de tous bords ont scandé à l’unisson leur indignation, leur ras le bol, mais surtout leurs espoirs pour une Algérie nouvelle, une Algérie meilleure.


A Oran, Annaba, Ouargla, Alger, Tlemcen, Béjaïa, Msila, et aux quatre coins du pays, le slogan ““pacifique pacifique, nos revendications sont légitimes” (سلمية سلمية مطالبنا شرعية) a résonné. Et légitime est notre volonté de reprendre notre destin en main !




L’annonce de la candidature du Président sortant pour un cinquième mandat le 11 février dernier fut un énième affront éhonté aux algériennes et aux algériens.


Après un cumul de 20 ans à la Présidence, nous subissons une mascarade insupportable : celle d’une candidature annoncée par procuration ; d’un candidat dans l’incapacité d’exercer la plus haute des fonctions du pouvoir exécutif ; et d’un culte rituel autour d’un portrait daté, en guise de campagne.


Le régime est capable de tout pour se maintenir au nom d’une “légitimité historique” qui, dans les faits, n’est qu’une peau de chagrin qui ne suffit plus à cacher la misère politique, économique, sociale et culturelle dans laquelle il a plongé le pays.


Le Mouvement IBTYKAR ne peut que dénoncer cette candidature et ces élections en trompe-l’œil qui ne servent qu’à légitimer et perpétuer une gouvernance qui a démontré des décennies durant son incompétence, sa nocivité et son mépris envers ces citoyennes et citoyens.


C’est pour cela que nous prônons la non-participation et la rupture totale avec les modes de fonctionnement et de pensées de la Matrice. Car la Démocratie ne peut se résumer dans l’acte de voter. Aller aux urnes est l’aboutissement d’un processus endogène, celui de la diffusion d’une culture et de pratiques démocratiques.


Pour que le sursaut citoyen que nous avons vécu aujourd’hui soit porteur de changement positif, il est urgent de réunir les forces démocratiques et de travailler ensemble pour peser sur le rapport de force et construire les fondements d’une Algérie forte de sa légitimité.


Le Mouvement IBTYKAR



• Site web : www.ibtykar.org

• Vidéo : Quelles sont les conditions de la Démocratie ?

14 vues
  • Noir Icône YouTube
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram

© IBTYKAR 2018